Comment survivre dans un film d'horreur ?

Publié le par La Fille du rock


Il y a des règles auxquelles on ne doit jamais derroger sous aucun prétexte si on veut survivre dans un film d'horreur. Vous vous souvenez de celles distillées dans les différents épisodes de Scream :

1/ Jamais de sexe
2/ Ne jamais picoler ou se shooter car ça peut amener à transgresser la règle numéro 1
3/ Ne jamais dire en sortant d'une pièce qu'on revient tout de suite, parce qu'on ne revient jamais...
4/ Ne jamais demander "qui est là ?". C'est un appel à la mort !

Je souhaiterais donc compléter cette liste par d'autres règles de base, qui semblent évidentes mais qui pourtant ne semblent pas avoir été intégrées par les héros de films d'horreur :

5/ Ne jamais chercher à se planquer dans un placard, sous l'évier ou sous le lit. Le méchant du film d'horreur a comme un cinquième sens. Il reniffle la terreur : il fait toujours croire à sa victime qu'il quitte la pièce pour finalement mieux la taillader dès qu'elle sort de sa cachette.
Conclusion : il faut fuire !!!

6/ Si le film se passe à la campagne : ne jamais se réfugier dans la première maison que l'on trouve, ni même aucune maison alentour, car généralement les locaux sont de mèche avec le méchant. Ils le protègent parce qu'il est vraiment trop laid et qu'il a vachement souffert dans son enfance.
Conclusion : continuer de fuire !!!

7/ Il a été prouvé que les canifs et autres petits couteaux de cuisine sont sans utilité face à une hâche ou une tronçonneuse. Merci donc de ne pas jouer les mariolles en pensant vous en sortir. Vous êtes foutu alors fuyez !!!

8/ Il ne sert à rien d'implorer la pitié de son bourreau, ça a plutôt tendance à l'exciter le bougre. Le plus souvent les méchants sont des dégénérés profonds perturbés par leur maman dans leur enfance (ce qui n'excuse pas mais explique leur passion pour l'arrachage des yeux, les démembrements et ce genre de réjouissances).
Donc en gros si vous vous faites prendre mon meilleur conseil serait de vous foutre en l'air par tous les moyens, ça pourrait vous éviter quelques longues heures de torture à se faire découper l'avant-bras à la scie rouillée (vu dans le film Borderland).

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

charles 14/08/2009 02:55

tu as oublié une autre règle, Ne jamais se séparer quelqu'en soit la raison:chemin qui se sépare en deux, jouer a picoti picota avec un des membres du sexe opposé (se référer à la règle numero un , un pour les chips l'autre pour le pack de bière,...).Oh grand jamais, l'instinct du chasseur préfère une victime àprès l'autre ou est agoraphobe.

PRIEST 13/08/2009 19:20

Pour la scie rouillée, on l'a vu aussi pour le pied dans une certain film...

ingoruptibles 13/08/2009 09:37

De bons conseils, qui sont effectivement rarement appliqués, mais c'est pour ça qu'on aime les films d'horreur ;)