[jeux vidéo] Kuduro Connection

Publié le par La Fille du rock

En vrai, Kuduro Connection n'est pas vraiment un jeu vidéo mais est un Advergame, c'est-à-dire un mini-jeu vidéo qui sert à faire la promo d'autre chose, en l'occurence de la compile "Kuduro Connection" lancée par Sony Music le 29 mars dernier.

Développé par l'agence Virtuadz, spécialisée dans le domaine, ce jeu de rythme met en scène les figures phares de cette danse d'Angola sur le fond musical du tube "Tchiriri" de
Costuleta (dixit le communiqué de presse, parce que j'avoue n'avoir jamais entendu parler ni de la danse Kuduro ni tu titre Tchiriri).

"Né en Angola il y a une dizaine d’année, ce mouvement musical a depuis été relayé au Cap Vert et au Portugal pour arriver en force sur l’Hexagone." (merci m'sieur l'attaché de presse)

Un jeu vidéo publicitaire à la Guitar Heo

Sur le désormais célèbre principe du jeu Guitar Hero d'Activision, l'Advergame "Kuduro Connection" nous invite à faire danser trois personnages différents : Costuleta le producteur unijambiste de "Tchiriri" (he oui, on oblige un handicapé à danser, c'est cruel), Bonita une brune savoureuse en bikini (et je confirme, elle est bonita), ou encore Joao le gamin prodige qui danse comme il respire (j'espère quand même qu'il respire mieux qu'il ne danse) !
Le but est de garder le rythme et de cumuler des points pour gagner une rencontre avec Costuleta, des CD et des DVD.

Ce que j'en pense
Pour une fois ce n'est pas l'appât du gain qui m'a conduite à jouer (vous vous doutez que ce n'est pas trop le style de musique ni la danse qui m'ont séduite). C'est plutôt l'idée du jeu comme vecteur de communication qui me plait là-dedans.
Par contre je dois avouer que c'est moins intuitif qu'un Guitar Hero, le timing étant différent. Du coup les persos se déhanchent sans faire vraiment de figures de ouf, mais ça doit être parce que je suis nulle, toute simplement :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article