Mémoires de l'Enfer par Marilyn Manson

Publié le par La Fille du rock


Je me suis procuré l'autobiographie de Marilyn Manson, juste pour voir. Et une fois ces Mémoire de l'Enfer achevées, je me dis que dans tout livre touchant de près ou du loin au rock, l'auteur ne peut faire autrement que de citer les mots "drogues", "bite" et "sucer" et "chaos", comme je l'avais déjà fait remarquer avec "In bed with" de Pamela Des Barres (le chaos en moins, et encore). Ca vous donne un bon aperçu de l'ambiance qui peut régner dans ces pages !

Son enfance
Hormis un grand-père pervers et une scolarité en école religieuse, on ne peut pas dire que Marilyn Manson ait eu une enfance particulière. Rien en tout cas n'explique vraiment pourquoi il est devenu aussi extrême dans sa manière de communiquer ou de vivre.
Tout le livre est étayé d'illustrations, photos, documents d'archive comme on dit (ses écrits, les contestations d'associations ou de personnalités...) et bien qu'il n'était sans doute pas le beau gosse de l'école, il n'était pas non plus hideux ou obèse. En gros rien de le laissait présager et ils n'y l'y ont pas poussé.

L'arrivée du succès
Au final on se rend compte que le phénomène Marilyn Manson est né d'un bon concours de circonstances et de chance : un concept totalement marginal, sûr de faire parler de lui, que ce soit en bien ou en mal, et un Brian Warner (le vrai non de Manson) qui se révèle être copain comme cochon avec  Trent Reznor de Nin Inch Nails.
Celui-ci offrira à MM une tournée en première partie et le signera sur son label. Il y a pire pour débuter une carrière !
Donc il nous reste encore quelques amitiés à nouer avant que Myhybris n'atteigne le haut des charts.

Les drogues
Dans le livre on a droit à l'inventaire de toute une pharmacie de toxico, avec des noms de drogues que je connaissais même pas. C'est pas que ma culture dans ce domaine soit hyper étendue, mais comme un chacun j'ai déjà entendu parler ou vu passer de près un certain panel de produits pour s'envoyer en l'air.
Je dois vous dire ici que je ne suis pas fan de cette idée qu'un artiste doive absolument se droguer : soit pour composer, soit parce que sa vie est vraiment trop dure et qu'il a besoin de se mettre la tête à l'envers pour supporter tout ce qui l'entoure. (oui il est nul mon coup de gueule hein ? Mais promis le jour où je me fais mon premier rail de coke vous aurez tous les détails de mon trip !)

Le sexe
La vie de Marilyn Manson semble être régie par certaines lois : l'appel des drogues et l'appel du cul. Et là on a droit à un florilège de détails plus dégueulasses les uns que les autres, des histoires dans des chiottes au sol poisseux de pisse, des aventures avec de la viande pourrissante (je ne parle pas de la fille là, entendons-nous !), des vidéos perverses...

Du coup après lecture du livre je ne peux que repenser en souriant aux histoires de groupies racontées dans "In bed with", où chacune des 24 filles interviewées raconte combien sa relation avec son idole était si "particulière", que "coucher avec ces stars était comme une forme d'art". Mon cul ouais ! Quand on voit comment MM se comporte avec ses groupies (de ses propres dires), il n'y a vraiment pas de quoi se vanter de s'être fait troncher par le Révérend !
Il y a les scènes scato, celles où les filles tournent d'un musicien à l'autre en passant par les roadies et le manager, chacun assouvissant ses pires perversions sur ces filles totalement (é)perdues et aussi vite oubliées.
Les copines "officielles" sont quant à elles trompées régulièrement, mais ça ne compte pas si c'est en tournée (dixit Manson).

Vraies fausses rumeurs

Dans le bouquin sont listées les rumeurs qui on tourné ou tournent encore autour du personnage de Marilyn Manson, et parmi celles-là il y a en a 2 que je connaissais déjà :
- Il se serait fait ôter plusieurs côtes pour pouvoir se faire des fellations lui-même (le coquin)
- Il aurait pour habitude, au début de ses concerts, d'éparpiller des poussins dans la salle et de lancer au public "le concert ne débutera pas tant qu'il y en aura encore un en vie !".
Mais il y en a des biens meilleures : MM ferait partie d'un groupe cannibale et serait en fait un noir qui se serait fait décolorer la peau.
Haha, le jour où des rumeurs courront sur moi et mes p'tits gars de Myhybris ça sera bien marrant. D'ailleurs je coupe court tout de suite à certains dires : j'ai effectivement couché pour rentrer dans le groupe, et je continue de le faire !

Bilan : ce que j'en pense
Ces pages sont un bon moyen pour entrer dans l'univers de Marilyn Manson et appréhender ce phénomène, même si on sort de cette lecture tiraillé par de nombreux sentiments : le dégoût, la stupéfaction, la fascination, voire l'inquiétude.
Donc je vous le conseillerais si vous êtes un peu curieux du personnage, ça vaut vraiment le coup d'oeil.

Publié dans Ma bibliothèque rock

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kurt 27/05/2009 02:10

Franchement avant de donner votre avis sur un bouquin lisez le d'abord ! Dans le cas où cela ne vous plairais pas ok, pas de problème mais ne dites pas c'est de la merde patati patata. N'oubliez pas que les gouts sont subjectif et que ce que vous considerez comme merdique ou outrageant peut être la pierre angulaire de la vie de quelqu'un d'autre. Ce bouquin n'est pas une ignomie sans nom, c'est un mec qui raconte sa vie de son point de vue; c'est sa réalité. Perso moi je l'ai adoré ce livre et certainement pour toutes les raisons que certains le haïsse. Il m'a fait me rendre compte que il y avait plus taré que moi.
A ceux qui le trouve inutile, je dirais que rares sont les biographies d'artiste contemporain qui ont de tel référence et un propos si critique et a ceux qui ont aimé je ne pourrait que conseiller la lecture de l'oeuvre de nietzsche qui rejoint bien l'idéologie générale du livre. De toutes façon Manson se n'est pas qu'un livre, c'est tout un monde, alors que les critiques en herbe étudie leurs sujet avant de nous faire part de leurs si humble avis.

Aliocha 06/05/2009 14:18

Je pense également que Juan et Alex (a mon sens) insultent Marilyn Manson.
J'ai lu son autobiographie et ce qui en ressort vas totalement a l'encontre de ce qui a été dit ici.
Lorsque l'on dépasse l'accumulation de délires liés aux drogues ou aux femmes, il en ressort une impressionante réflexion sur la société et la philosophie.
De plus, cet homme a créé son personnage, Marylin Manson, à partir de ces plus grandes peurs. Il est devenu ce qu'il aime le moin et qui l'éffraie le plus.
On voit bien qu'en lui les deux identitées , Brian Warner et Marilyn Manson, sont totalement séparées. Ce livre a été écrit avec la personnalité de M.M (pardon pour l'abréviation), c'est pour cela qu'il est destiné a choquer.
Il faut également remarquer que cet homme a une énorme culture: il lit beaucoup, meme si tres peu de livres sont cités dans cette oeuvre ("des souris et des hommes" ) , et il structure son écrit selon "l'Enfer"de Dante (littérature italienne des alentours de 1500).
Il est possible de parler durant de nombreuses pages de Marilyn Manson, j'attendrai donc d'autres commentaires afin de discuter de lui de maniere plus approfondie.
Je vous prierais cepandant de bien vouloir vous documenter et de lire son autobiographie avant.De plus j'apprécierais que chacun s'ouvre à la culture des autres, meme s'il ne la comprend pas, cela éviterais les "dialogues de sourds" qui m'ennuient au plus haut point.
Merci beaucoup .

The Priest 24/04/2009 22:19

certains commentaires me font bien marrer. Des commentaires des pseudo puritains. Mais lol ouvrez les yeux ! Vous allez au cinéma ou vous allumez la télé, vous regardez et entendez de la merde. vous voyez du sexe et de la violence jusqu'à plus soif en veux tu en voilà...et personne ne dit rien... eprsonne n'est choqué, c'est devenu normal !Mais encore une fois, c'est Marilyn Manson donc "ouah bouuuh choquer pour choquer c'est mal ! bouh ! Il est méchant". C'est nul et ça sert à rien comme commentaire. Argumentez un minimum au lieu de balancer des conneries gratuites comme monsieur madame tout-le-monde. On se croirait dans un mag people. C'est pas cool pour notre blog préféré :)

La Fille du rock 25/04/2009 21:23


@ the Priest : ben t'argumentes pas beaucoup non plus là :)
Tu nous raconteras quand tu auras lu le bouquin


Alex 23/04/2009 16:45

Tout ce que m'inspire ce mec c'est : beurk

juan 23/04/2009 14:44

Poubelle ! :o)
Pas l'article, hein, le bouquin..

Bon Scott est mort de ses problèmes avec l'alcool, Jimi aussi au final, les drogues lui, il voulait juste dormir, juste.. dormir, un peu ! Et Pete Townsend sous acide à Monterey ou a Woodstock ? et Clapton, la descente au enfer dans les 80's ? Janis Joplin.. pourtant tous ces gens sont respectables, la diffférence est surement là !

La drogue te fait tourner en rond au bout d'un moment, y a pas d'autre échappatoire que d'en sortir.. sinon tu en meurs.. souvent ! ces gens ont écrit l'histoire du blues et du rock... et j'en oublie des tonnes.

Et Manson , il a fait quoi ? Boarf.. Rien ou que dalle.

Que drogues et musique peuvent être lié ok, mais dépravation, sexe, ou autres conneries, forcément, non. Ce bouquin est honteux, et surtout buziness oriented !
Manson est pathétique, et visiblement, à ce stade c'est psychiatrique ! :o))

Merci de nous informer que ce livre est une "merde" ! lol