Le playback : arghshnouf

Publié le par La Fille du rock

Tout à fait, je suis contre le playback !


Je trouve cette pratique encore et toujours grossière et peu respectueuse du public, particulièrement pour les concerts (pour les émissions de TV je veux bien laisser le débat ouvert). Quel intérêt de payer sa place une fortune pour finalement voir son artiste / groupe favori simplement parader sans interpréter ses titres ?


Le pire c'est t'entendre les fans de Madonna ou Britney Spears dire "OK leurs concerts sont en playback, mais c'est un véritable show !". Ben vu le prix de la place y'a intérêt à ce qu'elles sachent bouger leur boule en rythme :)


Etre musicien ce n'est pas que sortir un album de temps en temps avec plus ou moins de qualité, c’est aussi être capable d’assurer en live.

He oui bidouiller en studio devient trop facile aujourd’hui : si on enregistre quelque chose qu’on est infoutu de restituer en live, ben on l’enregistre pas, même si ce serait 10 fois mieux avec. Il faut assumer tout ce que l'on joue (ou voudrait jouer).


Pareil si on ne peut pas jouer en même temps que l'on chante, alors on embauche un 2ème grateux qui ne fera que les tournées (on n'est même pas obligé d'indiquer son nom sur les pochettes d'albums, héhé).


Et vous, résignés ou remontés ?

Publié dans A propos de zik

Commenter cet article

juan 02/12/2008 18:07

Contre !!! A donf ....

Vive Tararata ! Les lives...

Pour le live... et différentes versions, et c'est valable aussi pour les enregistrements d'ailleurs pour ma part : Oui, car la musique vit, donc bouge, évolue, s'affine, se peaufine, etc. ça peut dépendre de la formation ou simplement de l'osmose du moment, de l'état d'esprit.

viva musica 01/12/2008 09:28

Quoi ??? Alan Théo un produit marketing ???
;-)

On est pas obligé de reproduire à l'identique ce qu'on a sur l'album. Regarde les succès des tournée en solo d'artistes avec leurs guitare chantant leur(s) album(s) enregistré(s) avec des musiciens.
C'est sûrs, si tu danse sur une scène de 230m2 en te changeant à chaque titre, pas il te faut des super poumpns pour arrivé à chanter et à "bouger ton boule". Chantal Goya elle fait du playback car elle n'a plus les moyen de chanter en courant derrière ses danseurs déguisé en peluches. Mais pour du Chantal Goya, c'est pas génant, ça rend même très bien le playback (surtout quand elle parle entre les titres, essoufflé avec une voix 20 plus vieilles que sur la chanson.

La Fille du rock 01/12/2008 14:05



Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'on n'est pas tenu de reproduire en live EXTACTEMENT tout le CD, au contraire les versions réadaptées sont toujours intéressantes.


Les Smashing Pumkins par exemple sont vraiment bons dans cet exercice. Du coup on trouve un intérêt à avoir le CD + aller voir le live parce qu'il y a de la nouveauté / des surprises.


Mais je maintiens qu'il faut être capable d'assumer ce que l'on joue sur galette.



Gëist 01/12/2008 09:22

A vrai dire, dans le style de musique que je vais voir en concert, personne n'ose même émettre l'hypothèse de chanter en playback.

@viva musica > Le problème n'est pas tellement de faire de jolis bidouillages studio (ça on est d'accord, la production est plus qu'importante), mais de faire des bidouillages dont on sait qu'on est capables de rejouer derrière.
Là où je te rejoins en revanche, c'est que chanter autrement sur scène qu'en studio, ça peut être u choix. Mais là dans le contexte, je crois qu'on parle plus de produits marketing.

viva musica 01/12/2008 09:11

Là, je te trouve dur ! "He oui bidouiller en studio devient trop facile aujourd’hui : si on enregistre quelque chose qu’on est infoutu de restituer en live, ben on l’enregistre pas, même si ce serait 10 fois mieux avec. Il faut assumer tout ce que l'on joue (ou voudrait jouer)."
On peut bien jouer autre chose sur scène et ne pas se priver d'un joli travail de prod et de mixage sur son album non ,

Un pratique alternative existe (il faut faire les concert de Chantal Goya et d'Alan Théo sur les plage pour la voir).
La technique consiste à chanter par dessus ton disque. C'est pas du play back, c'est du karaoké. J'avoue avoir eu un malaise de rire quand Alan Théo à hurler une phrase pendant une de ses chansons pour changer une parole . Monstrueux. Mais bon, quand on fait un concert sur un camion avec Ici Paris....
Tant que le public accepte, tu aura du playback. Playback, v'là un joli nom de groupe tiens !