5 astuces pour profiter d'être une fille

Publié le par Lindt

Billet initialement publié le 17 avril 2008

Alors voilà, être une fille dans un groupe de rock (ou de tout autre style de musique d'ailleurs) comporte certains inconvénients que l'on peut faire tourner à son avantage, et de la même façon des atouts avec lesquels il faut savoir jouer.

1/ Je me fatigue le moins possible

Je joue sur mon prétendu statut de "faible femme" pour me défiler le plus souvent possible lorsqu'il s'agit de transporter le matériel.
Et cela semble tomber sous le sens pour la plupart des mecs qui nous accueillent dans les salles de concert : il suffit que j'arrive chargée d'un pied de synthé et d'une malette de micros pour qu'on me propose de l'aide et que chacun participe au déchargement des véhicules.
Yeahhhh.

2/ J'execre les aspects techniques

Je n'ai pas envie d'être sollicitée à tout bout de champs pour des câblages, des réglages et autres montages de matériel.
Du coup je prétends ne pas savoir comment ça fonctionne (depuis quand les filles y connaissent quelque chose en technique ?) ou alors je refuse d'apprendre (encore mieux).

3/ Mais j'apprends le minimum (faut pas déconner)

D'une part pour ne pas passer pour une ignare (en tant que musicienne il faut au moins connaître son instrument et le matériel associé), et puis parce que ça fait toujours classe de parler de "DI, overheads, crash, expandeur...".
Effet décuplé chez les non musiciens.

4/ Une paire de seins, c'est bien

Je n'en suis pas à montrer mes seins sur scène mais une touche féminine est toujours appréciée. Généralement nous sommes 2 à être approchés dès la descente de scène : le guitariste et moi. Bon, lui c'est plus pour lui parler matériel ("et comment tu fais pour jouer avec un archet ?") tandis que je me récolte les plus éméchés. Mais bon, ça fait aussi partie du jeu...

5/ Une fille pour représenter un groupe, ça aide

Je m'occupe entre autre du booking du groupe, des relations avec les associations et journalistes, et force est de constater qu'avec certains interlocuteurs masculins le contact est plus facile qu'il ne l'aurait été avec mes camarades. Et, c'est malheureux de le dire mais j'aurais tort de m'en priver, je joue avec ça : petites allusions, des "bises" à gogo dans les mails... Ca ne mange pas de pain mais ça détend l'atmosphère et ça flatte ces messieurs.

Si vous avez d'autres astuces, partagez les !

Publié dans Une vie rock'n roll

Commenter cet article

Osa-Nancy 30/12/2008 07:40

kik c trop marants met ta kel age??

Eurok 24/06/2008 20:40

Avis aux organisaeurs... laissez lui portez sa valise de micro et son pied de synthé, quand vous allez voir le-dit synthé :o outch il fait bien 500kg c'est un orgue d'église :D

polyne 28/04/2008 21:55

Je ss tombée sur ton blog par hasard mais j'aime bien le concept et particulièrement cet article dc voila je laisse une trace!
Ça doit vraiment être sympa d'être la seule fille dans un groupe! Puis laors les astuces pour pas en foutre une je dis chapeau!

Lindt 29/04/2008 09:54


Salut Polyne !
Bienvenue sur ce blog et merci pour tes commentaires.
A bientôt pour de nouvelles aventures !


nico 17/04/2008 22:35

tu peux porter ma guitare stp momo mdr !!!
tu vas voir au prochain concert madame "je suis une faible femme" !

Lindt 18/04/2008 11:13


Avec toi ça compte pas...t'es encore plus férbile qu'une fille !